translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
En raison de la crise actuelle, nous ne sommes plus en mesure de fournir rapidement toutes vos commandes. Seuls les tissus et les patrons vous seront envoyés rapidement. Merci de nous contacter par mail ou au 0783342288 pour les autres produits de mercerie. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et comptons sur votre compréhension. Bonne couture à tous !
En raison de la crise actuelle, nous ne sommes plus en mesure de fournir rapidement toutes vos commandes. Seuls les tissus et les patrons vous seront envoyés rapidement. Merci de nous contacter par mail ou au 0783342288 pour les autres produits de mercerie. Nous vous prions de nous excuser pour la gêne occasionnée et comptons sur votre compréhension. Bonne couture à tous !
Le métier à tisser Jacquard, une invention qui a révolutionné le monde

Le métier à tisser Jacquard, une invention qui a révolutionné le monde

Le talent d’un canut, Joseph Marie Jacquard

Il y a un dicton ancien qui dit “Ne travaillez pas plus dur, travaillez plus intelligemment.” C’est ce qui a permis à des hommes dont l’intelligence dépassait la moyenne de développer des concepts qui ont révolutionné la vie quotidienne des gens ordinaires. Tous les grands génies d’autrefois comme Thomas Edison, Graham Bell, Joseph Marie Jacquard, etc étaient des hommes qui avaient les mêmes problèmes que nous. Mais ils ont compris une chose : Le travail acharné ne produit pas beaucoup de fruits. Par contre, le talent apporte la réussite. Qu’est ce qui a donc poussé Jacquard, par exemple, à inventer le métier à tisser programmable ?

Le métier à tisser, une oeuvre de collection qui retrace un passé historique

L’industrie de la soie lyonnaise doit sa renommée à un humble fils de tisserand, Joseph Marie Jacquard (1752-1834). Depuis son enfance, son père l’avait appris le métier de tireur de lacs. Il s’agissait de soulever le cadre des fils de chaines pour que le tisseur puisse faire passer le fil de trame. C’était un métier tellement dur qu’on le faisait faire par des enfants. Plus il y avait des motifs, plus le travail était dur et compliqué.

Photo Joseph Marie Jacquard

On dit qu’il était un enfant très chétif. Son père, Jean Charles Jacquard, a préféré par la suite le faire travailler dans une fonderie. Pourtant,  après des études d’imprimerie, M. Jacquard va, comme son père, travailler dans un atelier de tissage. Hanté à l’idée de voir des enfants accomplir cette dure besogne de tireurs de lacs, métier dont il avait tant souffert dans son enfance, il a inventé une mécanique qui a révolutionné l’industrie de la soierie lyonnaise. Il a donc mis en place un système de cartes perforées qui a remplacé la dure besogne des tireurs de lacs. Le travail devenait plus simple et aussi plus rapide. Pour réaliser des motifs sur les tissus, il suffisait juste de remplacer les cartes perforées. La mécanique Jacquard, à 400 crochets, était née.

Métier à tisser, mécanique Jacquard à 400 crochets

Le métier à tisser dans le développement de l’industrie textile lyonnais

Le tissu est le résultat de l’entretoisement de façon perpendiculaire des fils de chaine et des fils de trame à l’aide d’une navette. Pendant le Second Empire (1852-1870), la Ville de Lyon a été très sollicitée pour ses étoffes précieuses. L’industrie lyonnaise a beaucoup servi à confectionner des étoffes pour les besoins de l’Impératrice Eugénie et les dames de son entourage. Les dessins de la fabrique lyonnaise représentaient souvent sur les armures des fleurs comme la rose, le lys, le cactus, les orchidées, le mimosas, etc. Le métier à tisser programmable Jacquard a donc permis de passer d’une production artisanale à une production industrialisée.

Laize à fleurs, Musée des Tissus, Lyon - Métier à tisser

Que faire si vous passez à Lyon et si vous êtes #tissuaddict ?

Si vous passez vers Lyon, si vous aimez admirer les belles matières, ne ratez pas de visiter le Musée des Tissus. Vous contemplerez trois siècles d’histoire d’étoffes façonnées. Vous verrez des pièces inédites de la haute couture comme la robe de théâtre, la veste de Karaori japonaise. Il y a aussi des tentures pour des dessus de tables, des taffetas à décor oeillet, des chapes en velours, des robes de soie. Il ne faut pas oublier non plus la robe lamée imprimée soie de Christian Lacroix.

Robe Haute Couture, Christian Lacroix

 

Le portrait de M. Jacquard a été réalisé par JC Bonnefond, peintre et Lithographe (1796-1860). Il existe un portrait peint et un portrait tissé. Vous pouvez admirer l’un ou l’autre de ces portraits soit à l’Hotel de Ville de Lyon, soit au Musée des Tissus.

Jacquard, inventeur du métier à tisser

 


 

Vous aimerez peut être :

Lyon, Capitale des foulards en soie

Le fil et son histoire

Débuter en couture avec de bons ciseaux

Vos tissus pour loisirs créatifs :

Tissus pour loisirs créatifs Tissus pour loisirs créatifs
Doublure pour loisirs créatifs Doublure pour loisirs créatifs

 

 

 

 

 

 

Article précédent Portrait de créateur d’entreprise : Comment j’ai créé ma propre mercerie en ligne
Article suivant Amoureux du DIY, démarrez le printemps en couture avec de belles créations

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publié

* Champs obligatoires