Translation missing: fr.general.accessibility.skip_to_content
Profitez de nos promotions sur les Patrons Vogue du 10 au 17 juin 2024. À vos côtés pour créer ! Tel 0783342288
Profitez de nos promotions sur les Patrons Vogue du 10 au 17 juin 2024. À vos côtés pour créer ! Tel 0783342288
Lexique du patronage en couture

Lexique du patronage en couture

L’Actu couture avec Jaspe Couture

Le patronage est l’art de tracer à plat ou en 2D le patron d’un modèle en 3D. Trois recommandations sont à respecter pour réussir un patronage en couture : Bien prendre ses mesures, être précis avec de bons outils pour transposer les mesures à plat sur du papier et faire un essai sur une toile avant de couper votre tissu final.

Que vous soyez débutant(e) ou couturière confirmée, vous serez d’accord que c’est l’un des aspects fondamentaux de la couture. Il vous permet de créer des modèles à partir desquels les pièces du tissu seront découpées pour être assemblées en un seul vêtement.

Tracer ses patrons, Le patron de base

Cet article est la première série de plusieurs articles sur les patrons de base de jupe, de haut et de pantalon. Pour vous donner un avant-goût, nous avons défini pour vous un petit lexique sur le patronage. Cela vous permettra d’acquérir une compréhension approfondie du langage spécifique associé à cette discipline.

 

Lexique du patronage en couture, le vocabulaire couture à bien maîtriser

 

Aisance

L’aisance est une valeur additionnelle que vous allez ajouter à toutes vos mesures sur le contour du corps, comme tour de taille, tour de poitrine, tour de hanches, etc pour permettre d’être plus confortable dans vos vêtements. Nous ne sommes pas statiques, nous bougeons beaucoup. Il faut que, quel que soit le mouvement, nous puissions être à l’aise.

La valeur de l’aisance varie en fonction du tissu. Pour un tissu stretch, l’aisance peut être négative (pour la confection de maillot de bain, de vêtement de sport, de collant etc). En général, pour un vêtement traditionnel, l’aisance peut correspondre à 1,5cm. C’est cette valeur que nous appliquerons pour la construction de nos prochains patrons.

Construction

C’est le dessin en 2D que vous allez réaliser sur du papier avant de concevoir votre vêtement qui est en 3D. Si vous prenez bien vos mesures, vous réussirez un patron adapté à vos mensurations. 

Matériel pour réaliser un patronage

Pour réaliser un patronage il faut

- du papier à patron

- une regle japonaise

- une grande règle

- une équerre

- un rapporteur

- un maxi compas

- des ciseaux à papier

- un bon crayon

- du scotch

- un perroquet ou pistolet couture 

- une règle multi échelles si vous construisez votre patron sur une feuille A4

Cran ou encoche 

Dessin de repère que vous ajouterez sur le papier pour indiquer une fronce, un milieu ou un pli.

Droit fil

Le droit fil est une ligne que vous tracerez sur un patron à plat et qui sera toujours parallèle ou perpendiculaire à la lisière du tissu. Dans une pièce symétrique, le droit fil se situe au milieu parce que le milieu est parallèle à la lisière. C’est pour cela que vous disposerez toujours votre tissu sur le milieu dos ou devant qui peut représenter le droit fil. Indiquez toujours le droit fil sur votre patron pour éviter de mal positionner votre tissu. Coupez toujours votre tissu dans le droit fil sauf si c’est un projet qui exige de couper dans le biais. Le respect du droit fil permet d’avoir un bon tombé du vêtement.

Emmanchure

C’est le tracé qui indique là où sera placé la manche. Il existe une tête de manche et un dessous de manche

Empiècement 

L’empiècement est toujours visible sur l’endroit. On l’utilise pour couper en deux le patron d’un corsage, d’une jupe ou d’un pantalon

Ne pas confondre enforme, parementure et empiècement. Voir les définitions.

Enforme

L’enforme est aussi une forme de parementure. Elle a souvent une forme ellipsoïdale mais peut être aussi en forme de rectangle au dos. Elle est placée comme la parementure à l’intérieur du vêtement. Mais on l’utilise dans les encolures, les emmanchures ou pour terminer le bas d’un vêtement arrondi pour un meilleur rendu. Vous devez toujours cranter si votre enforme est en arrondi.

Lignes de coupe

Ce sont les bords extérieurs du patron. C’est à partir de ces lignes que vous allez découper votre tissu.

Manche

Partie du vêtement qui recouvre le bras en totalité ou en partie. Un vêtement peut être réalisé avec ou sans manches

Marge de couture

C’est une ligne de couture parallèle que vous allez rajouter après avoir tracé votre patron. Dans cette ligne, vous définissez une zone supplémentaire de tissu que vous devez ajouter. Vous pouvez le rajouter tout de suite sur le patron ou vous pouvez définir une valeur de 1,5cm par exemple lorsque vous allez couper votre tissu.

Ourlet

Surplus de 3 ou 4 cm au bas d’un vêtement ou d’une manche

Parementure

La parementure est une pièce de tissu qui double le vêtement pour assurer la propreté. Elle est toujours située à l’intérieur et placée au bord du vêtement. On l’utilise dans les encolures, les finitions de vestes, sur le devant par exemple.

Patron ou Patron de base

Plusieurs dessins à plat d’un vêtement (face, dos, col etc) avant la couture. On peut représenter le patron de base pour une jupe, un pantalon ou un corsage. Le patron de base qui à la base est votre plan directeur peut être transformé ou modifié pour créer une autre variation de vêtement

Patronage 

Voir la définition de Construction. Le patronage se fait toujours au pli parce qu’on travaille toujours sur une moitié de corps. Par exemple, pour dessiner le dos d’un vêtement, vous tracerez toujours une moitié dos, idem pour le devant. En conséquence, le côté gauche et le côté droit seront toujours symétriques, sauf pour les pièces asymétriques.

Pince

Petit triangle qu’on retrouve toujours sur les patrons et qui permettront d’ajuster un vêtement à la forme du corps. Le corps humain est composé de courbes. Les pinces permettent d’adapter le tissu pour bien le mouler sur le corps. On retrouve des pinces à la taille, à la poitrine et même sur certaines manches.

 

Pliure

Indication sur le papier pour montrer que le tissu doit être plié sur lui-même endroit contre endroit. L’envers du tissu sera face à vous.

Repère

Dessin de flèche, de ligne ou même indication de point qui vous aideront à assembler correctement les différentes parties du patron pendant la couture.

Toile (faire une)

Comme nous l’avons dit plus haut, après avoir bien pris vos mesures, tracer avec précision votre patron, vous devez faire une toile. C’est un essai sur un coupon de tissu pas cher qui vous permettra d’avoir une idée du rendu final. Utilisez toujours un coupon avec à peu près le même tombé que le tissu choisi pour votre projet. Vous pourrez plus facilement faire les ajustements nécessaires. 

Avec ce petit lexique du patronage, vous avez compris les termes fondamentaux qui vous permettront de lire, d’interpréter et de vous guider dans la construction d’un patron de base en toute tranquillité. Vous serez donc prêt pour créer des vêtements bien ajustés et de qualité.

Patron de jupe de base, lexique du patronage en couture 

Si l’univers de la mode ou de la couture vous intéresse, le prochain billet vous apprendra à bien construire une jupe de base.

À très bientôt

Inscrivez-vous à la newsletter pour pour ne pas rater nos tutos, nos conseils couture et nos promotions.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Facebook Instragram Twitter Pinterest YouTube

 
Surtout, n'hésitez pas à nous partager vos commentaires.
Vous aimerez aussi :
Article précédent Que faire avec du tissu demi natté et comment l’entretenir ?
Article suivant Débuter la couture avec un patron robe chemisier

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'être publié

* Champs obligatoires